Contralco s’est fait connaître à travers son bras de fer avec les pouvoirs publics sur la présence d’éthylotests obligatoire à bord des véhicules. La société a été l’un des grands acteurs de cette politique qui a rendu nos routes plus sures. Et bien que le Décret nº 2013-180 du 28 février 2013 ait supprimé la sanction pour défaut de possession d’un éthylotest, les alcootests et autres accessoires détecteurs d’alcool n’en demeurent pas moins utiles. Au contraire, les éthylomètres sont pratiquement devenus de véritables outils de lutte contre l’insécurité routière et l’addiction à l’alcool. Les actions de Contralco ont donc eu des impacts importants. Cet article résume le parcours de cette société qui est passée, en quelques années, de simple PME à firme internationale.

Une entreprise pionnière

La société Contralco a été fondée à Gignac dans l’Hérault en 1982. La structure n’était alors qu’une simple PME spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’éthylotests à usage unique. L’année 1983 marqua un grand tournant dans l’histoire de la marque quand les autorités ont pris la décision de renforcer la politique contre l’insécurité routière. L’alcool étant devenu l’une des premières causes de mortalité sur la route, il fallait réagir. L’entreprise Contralco est alors devenue le fournisseur officiel des forces de police et de la gendarmerie. Pendant plus de 25 ans, la firme a accompagné les forces de l’ordre dans la prévention des accidents et le contrôle routier en développant des outils et des accessoires toujours plus efficaces. Par ailleurs, elle a obtenu des brevets pour ses diverses créations. Celui concernant le Ballon, un test d’alcoolémie innovant qui peut détecter toute présence d’alcool dans l’air expiré par une personne, est le plus connu.

Le fabricant héraultais a ensuite étendu ses activités en développant le concept de contrôle préventif individuel. L’idée étant de proposer aux entreprises et au grand public des solutions concernant l’addiction à l’alcool et l’accidentologie liée aux boissons alcoolisées. Ainsi, en plus des 200 millions d’accessoires produits pour le compte des autorités policières, la firme a également conçu des équipements visant à aider les associations de lutte contre l’addiction à l’alcool.

La société a aussi été le partenaire principal des compagnies d’assurances et des CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) dans le cadre d’opérations de sensibilisation et de prévention des risques de l’abus d’alcool. En 2008, plus de 13 millions d’éthylotests ont alors été commercialisés pour répondre aux besoins de ces structures. La démocratisation de l’éthylotest était pratiquement devenue la priorité pour Contralco. Autotests, éthylotests chimiques « jeunes conducteurs », packaging de prévention et autres, différents équipements et accessoires ont été développés afin d’atteindre cet objectif.

Une structure à envergure internationale

Actuellement, Contralco a réussi à s’implanter dans plus de 20 pays (10 % de son chiffre d’affaires sont consacrés à l’export). En outre, la société ne cesse de développer de nouveaux alcootests et éthylomètres en prenant en compte des innovations technologiques à travers son département de recherche et développement.